Aller à

Logique Floue

13 juillet 2011 – Feu de l'Italie

International des Feux Loto-Québec – Saison 2011

Feu présenté par la firme Pirotecnica Morsani SRL sous le thème Anges et démons.

Trame sonore

  1. Yanni - Yanni Voices - Amare di nuovo (Adagio in C minor) Acheter sur iTunes
  2. Vangelis - 1492 Conquest of Paradise OST - Conquest of Paradise Acheter sur iTunes
  3. Adiemus & Karl Jenkins - Adiemus (Live) - Adiemus Acheter sur iTunes
  4. Audio Machine - [Album inconnu] - Akkadian Empire
  5. Globus - Epicon - Preliator Acheter sur iTunes
  6. Carl Orff - Carmina Burana - O Fortuna Acheter sur iTunes
  7. Carl Orff - Carmina Burana - Were diu werit alle min Acheter sur iTunes
  8. Paul Haslinger - Underworld : Rise of the Lycans - Storming the Castle Acheter sur iTunes
  9. E.S. Posthumus - Makara - Unstoppable Acheter sur iTunes
  10. Bruce Fowler, Lisa Gerrard et al. - The Classical Album 2005 - Now We Are Free Acheter sur iTunes
  11. Ludwig Van Beethoven - Symphony #9 in D minor, op. 125, “Choral”, IV Presto. Allegro Assai Acheter sur iTunes

Source : site officiel.

Évaluation du spectacle

Je n'ai pu assister à ce feu d'artifice et j'ai donc du le regarder en vidéo. Conséquemment, mon opinion peut différer de celle de quelqu'un qui y assisté depuis les gradins de La Ronde.

Contrairement à ce que j'aurais pu penser au moment de consulter la liste des thèmes de l'édition 2011 de l'International des Feux Loto-Québec, le spectacle Anges et démons n'avait rien à voir avec le roman du même nom de l'auteur Dan Brown. Une narration d'introduction d'un peu moins d'une minute a d'ailleurs eu tôt fait de dissiper tout malentendu. Le spectacle s'articulerait plutôt autour de la lutte éternelle entre le bien (les anges) et le mal (les démons).

S'il faut noter un élément du spectacle italien, il s'agit de la très haute qualité des bombes multi-bris et des pièces nautiques. Les combinaisons de couleurs et de types d'effets dans la même pièce pyrotechnique étaient véritablement ahurissantes.

Malgré l'absence de la rampe #5, constituée en règle générale de cinq pontons placés au milieu du lac, Pirotecnica Morsani a compensé de manière exemplaire en exploitant un inventaire véritablement saisissant de pièces nautiques. Ainsi, la surface du lac a été mieux exploitée dans ce spectacle que dans bien d'autres prestations qui mettent pourtant à profit la rampe #5.

Bombes multibris et pièces nautiques de type chrysanthème

Photo © Mylène Salvas, tous droits réservés (avec permission)

Je présume d'ailleurs que Paul Csukassy a dû avoir bien du plaisir au moment de tester un exemplaire de chacune de ces pièces en compagnie des représentants idoines de la Division de la Règlementation des Explosifs et du service de séciurité incendie de Montréal.

Au chapitre de la conception technique, Anges et démons s'inscrivait dans la plus pure tradition italienne : les pièces aériennes étaient chaînées au moyen de délais pyrotechniques, alors que le niveau inférieur était généralement rempli au moyen de groupes de chandelles romaines.

Malgré cette conception un peu simple, les angles de tir étaient parmi les plus larges de la saison. De plus, certains effets monocoups d'un angle de plus en plus important étaient mis à feu en séquence sur la pleine largeur de la rampe #3 ou sur de courtes sections, ce qui contribuait à amplifier l'impression de largeur sans déborder du périmètre de tir autorisé.

Mines en angle croissant vers la droite

Photo © Mylène Salvas, tous droits réservés (avec permission)

Les amateurs de finales typiquement italiennes étaient servis avec ce spectacle. En effet, l'intensité s'est maintenue à un niveau très élevé de la moitié du spectacle à la toute fin.

En raison de la très grande qualité de leurs pièces pyrotechniques et du caractère quelque peu répétitif de leur conception technique (bien qu'il s'agisse du style italien typique), j'estime que Pirotecnica Morsani méritait le Jupiter d'argent, par opposition au Jupiter d'or qu'ils ont reçu. Il s'agissait toutefois d'un excellent spectacle, et je ne tiens pas rigueur au jury d'avoir récompensé les italiens avec l'or au détriment des australiens.

Mon appréciation

Grille d'évaluation

Pièces pyrotechniques 10 / 10
Synchronisation 4.5 / 5
Bande sonore 9 / 10
Conception technique 9 / 10
Conception pyromusicale 9.5 / 10
Total 42 / 45
93.3 %

Source des critères : site officiel.

© Simon Turcotte-Langevin, 2017

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca