Aller à

Logique Floue

31 juillet 2010 – Feu de la Suède

International des Feux Loto-Québec – Saison 2010

Feu présenté par la firme Göteborgs Fyrverkeri Fabrik (on va vous appeler «Guy Daoust» - non, plutôt «GFF») sous le thème Souvenirs d'un DJ.

Trame sonore

Lettres formées de gerbes sur... je vous laisse deviner !

Diadèmes aux couleurs vives sur «True Colors»
  1. ABBA - Arrival - Dancing Queen Acheter sur iTunes
  2. Wild Cherry - Wild Cherry - Play that Funky Music Acheter sur iTunes
  3. Earth, Wind & Fire - The Best of Earth, Wind & Fire Vol. 1 - September Acheter sur iTunes
  4. Donna Summer - Bad Girls - Hot Stuff Acheter sur iTunes
  5. The Trampps - Disco Inferno - Disco Inferno Acheter sur iTunes
  6. Village People - Cruisin' - Y.M.C.A. Acheter sur iTunes
  7. Jon & Vangelis - The Friends of Mr Cairo - I'll Find My Way Home Acheter sur iTunes
  8. Michael Jackson - Thriller - Thriller Acheter sur iTunes
  9. Michael Jackson - Thriller - Billie Jean Acheter sur iTunes
  10. Michael Jackson - Bad - Bad Acheter sur iTunes
  11. Shakira - Laundry Service - Suerte (Whenever, Wherever) Acheter sur iTunes
  12. Gloria Estefan - Primitive Love - Conga Acheter sur iTunes
  13. Antonia Rodrigues - [Album inconnu] - La Bamba
  14. Bellini - Samba de Janeiro EP - Samba de Janeiro Acheter sur iTunes
  15. Cyndi Lauper - True Colors - True Colors Acheter sur iTunes
  16. C+C Music Factory - Gonna Make You Sweat - Gonna Make You Sweat Acheter sur iTunes
  17. Dr Alban - One Love - Sing Hallelujah! Acheter sur iTunes
  18. Snap! - The Madman's Return - Rhythm is a Dancer Acheter sur iTunes
  19. Darude - Before the Storm - Sandstorm Acheter sur iTunes
  20. Kate Perry - Free - Ella elle l'a (radio version) Acheter sur iTunes

Source : site officiel.

Évaluation du spectacle

Éventails de comètes avec une mine à leur base sur «Dancing Queen»

Des envolées de soucoupes volantes à double ascension

Gâteaux en éventail croisé sur la rampe #5 - à seulement 50 m des spectateurs !

Effets au sol synchronisés à la musique

On ne dirait pas à première vue, mais j'adore quand un concepteur pyrotechnique me donne tort dans mes affirmations ! Ainsi, quand j'ai vu la liste de chansons au programme pour le feu Souvenirs d'un DJ, je me suis demandé comment Martin Hilderberg parviendrait à les exploiter de façon créative. En effet, il est généralement difficile d'être original sur des chansons populaires comme celles-ci. Cependant, j'ai été ravi de constater que j'avais eu tort de douter; ce spectacle a été le meilleur de la saison sur à peu près tous les points de vue !

En 2008, la firme Hanwha (qui représentait la Corée du Sud) avait utilisé la chanson «Dancing Queen» d'une très belle façon avec des comètes rouges, bleues et vertes. J'avais donc hâte de voir ce que Martin Hilderberg avait en réserve, d'autant plus qu'il s'agissait de la toute première chanson de son spectacle - un segment critique !

Le spectacle a démarré en trombe avec des éventails de comètes synchronisées à la musique, puis des bombes go-getters rouges ont pris la relève. L'introduction était à ce point festive et réussie qu'en à peine vingt secondes j'étais déjà convaincu que nous aurions droit à tout un spectacle !

Avant d'entamer sa carrière en pyrotechnie, Martin Hilderberg avait été disc-jockey («DJ») pendant plusieurs années. Conséquemment, il sait parfaitement comment enchaîner des chansons de façon continue. Non seulement la qualité de ses enchaînements était-elle irréprochable, mais le mixage comprenait même de courts extraits de d'autres chansons pour rappeler le travail effectué dans une discothèque. Ainsi, pendant «Thriller», on pouvait entendre I'm Bad!, pour mieux introduire cette même chanson... deux segments plus loin ! Wow !

De plus, il va de soi que les DJ doivent avoir un bon sens du rythme et un excellent sens du «timing». Martin Hilderberg l'a prouvé avec une synchronisation d'une précision chirurgicale (et même plus) à de très nombreuses reprises. Pour y arriver, il avait souvent recours à des lance-flammes colorés, des bengales clignotants et des gerbes, qui étaient parfaitement synchronisés à la trame sonore.

Sur l'avant-dernier segment, «Sandstorm», le travail de synchronisation donnait véritablement la chair de poule, avec des traversées de rampes avec des comètes si rapides qu'elles n'étaient pas sans rappeler le segment «The Conference» du feu de l'Espagne en 2009.

Non seulement la synchronisation et la trame sonore se méritent-t'elles des notes parfaites dans ma grille d'évaluation, l'originalité de certaines séquences était tout aussi digne de mention. Celle qui m'a laissé la plus forte impression est sans contredit «Y.M.C.A», avec les désormais célèbres lettres du refrain reproduites avec des gerbes. Voilà une excellente façon de redéfinir la façon pyrotechnique d'afficher des lettres dans le ciel !

De plus, il y avait aussi un très grand niveau d'originalité dans la façon d'utiliser la rampe #5. Avez-vous déjà vu des gâteaux en éventail croisé être tirés aussi près des spectateurs ? Habituellement, seules les comètes et les mines sont présentes sur les pontons, mais ce feu faisait une exception notable en y ajoutant des gâteaux, que leur proximité rendait encore plus imposants.

Malgré le fait que certaines séquences étaient hautement originales, j'ai trouvé qu'il y avait une répétition peut-être un peu dérangeante au niveau des lance-flammes , des bengales et des gerbes, qui étaient un peu trop utilisés à toutes les sauces.

De plus, mon point de vue sur l'omniprésence désagréable des effets dorés tient toujours; la couleur était un peu trop rare dans ce spectacle. Il est vrai que le manque de vent - et l'accumulation de fumée qui en a résulté - a pu rendre les couleurs utilisées un peu plus ternes. Heureusement, le segment «True Colors» a su compenser avec la vivacité exemplaire des couleurs utilisées.

En conclusion, voici que le deuxième gagnant d'un Jupiter vient d'être confirmé en autant de semaines. Si la tendance se maintient, Royal Pyrotechnie conservera son titre de seule compagnie canadienne à avoir remporté le Jupiter d'or (deux fois plutôt qu'une), car GFF vient à mon avis de ravir la première place à Fireworks Spectaculars. Toutes mes félicitations!

Mon appréciation

Grille d'évaluation

Pièces pyrotechniques 8 / 10
Synchronisation 10 / 10
Bande sonore 10 / 10
Conception technique 8.5 / 10
Conception pyromusicale 9.5 / 10
Total 46 / 50
92 %

Source des critères : site officiel.

Album photo

Préparation

Artificiers à l'oeuvre sur la rampe #3
Rampe #2
Rampe #3
Rampe #4
Rampe #5 remorquée en place
Station de tir sur la rampe #1
Station de tir sur la rampe #2

Souvenirs d'un DJ


© Simon Turcotte-Langevin, 2017

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca