Aller à

Logique Floue

14 août 2010 - Soirée de remise des Jupiters

International des Feux Loto-Québec – Saison 2010

Feu présenté par l'équipe de La Ronde (conception pyrotechnique par Paul Csukassy et François Martin Léger) sous le thème Disco.

Conception technique

Les pivoines et les chrysanthèmes multicolores chinois étaient à l'honneur, du fait de leur coût peu élevé

Cette année, aucun concurrent n'a fait face à des problèmes techniques assez sérieux pour assurer un inventaire suffisant de pièces pyrotechniques de surplus pour remplir le ciel pendant les 12 minutes de ce feu de clôture.

Ainsi, Paul Csukassy a affirmé que le matériel disponible dans les bunkers de stockage de La Ronde était suffisant pour un spectacle d'environ deux minutes. Il fallait donc absolument trouver plus d'effets pyrotechniques pour faire passer un bon moment aux spectateurs.

Disposant d'un budget restreint, les concepteurs du spectacle ont dû opter pour tout un assortiment de bombes chinoises, qui permettaient d'optimiser le remplissage du ciel même si leur qualité pouvait théoriquement être inférieure.

Le spectacle et la trame sonore ont d'ailleurs été préparés en moins d'une semaine, ce qui n'est pas sans rappeler la préparation du spectacle Hommage à Michael Jackson de l'année dernière.

Évaluation rapide du spectacle

Envolée de deux soucoupes volantes

Malgré une conception technique peut-être un peu simple, qui s'explique par le peu de temps et de produits qui étaient disponibles aux artificiers de La Ronde, Disco était néanmoins très efficace et divertissant.

Ainsi, même s'il était constitué de plusieurs pièces de surplus mélangées à des effets chinois, le spectacle était cependant bien construit et présentait un bon niveau de contraste; ce n'était heureusement pas uniquement une pétarade constante de 12 minutes !

Malgré un fort niveau de répétition des pivoines, des chrysanthèmes et des crossettes, il y avait néanmoins une bonne diversité dans les autres produits utilisés. Des roues, des fontaines, des «feuilles mortes» et des chandelles romaines remplissaient aussi le ciel à intervalle régulier, en plus de la présence bienvenue de deux soucoupes volantes pendant un des derniers segments.

Le mixage de la trame sonore était aussi très bien exécuté; chapeau aux concepteurs sonores pour avoir réalisé un travail qui n'était pas sans rappeler celui de Martin Hildeberg lors du feu de la Suède il y a deux semaines.

Au milieu du spectacle, les feux d'artifice ont cessé le temps que quelques danseurs se trémoussent sur «Staying Alive» au milieu des spectateurs. C'était très bien pensé, même s'il est manifeste que cette section permettait d'allonger la durée du spectacle sans utiliser plus de pièces pyrotechniques ! Vu les circonstances, nous ne pouvons pas blâmer les concepteurs pour ce segment, qui a permis de divertir le public pendant deux minutes de plus.

En somme, ce feu était une très bonne façon de terminer en beauté l'édition 2010 de l'International des Feux Loto-Québec. Chapeau aux artificiers de La Ronde et aux concepteurs pour ce court tableau qui a suscité une très bonne réaction chez les spectateurs !

Album

Disco


© Simon Turcotte-Langevin, 2018

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca