Aller à

Logique Floue

18 juillet 2009 - Feu de l'Argentine

International des feux Loto-Québec, saison 2009

Feu présenté par la firme Fuegos Artificiales Jupiter sous le thème Le carrousel de sentiments.

Bande sonore (source : site officiel)

  1. Los trabajadores agricolas (Alberto Ginastera - London Symphony Orchestra)
  2. Danza del trigo (Alberto Ginastera - London Symphony Orchestra)
  3. El Escolazo (Astor Piazzolla)
  4. Mas de lo Mismo & Viajero Inmovil (Tanghetto)
  5. Otra luna (Carlos Libedinsky - Narcotango)
  6. La Cumparsita (Gerardo Matos Rodriguez - Mario Cavallero)
  7. Pendant que (Romulo Larrea & Veronica Larq, d'après Gilles Vigneault)
  8. Pa Bailar & No pregunto cuantos son (Bajo Fondo Tango Club)
  9. Balada Para un Loco (Astor Piazzolla - Amelita Baltar)
  10. Lo que vendra (Astor Piazzolla - El Arranque Orchestra)

Mon évaluation du feu

Alors qu'on était en droit de s'attendre à une prestation hors du commun de la part des artificiers argentins, qui n'en finissent plus de récolter des distinctions dans les compétitions pyrotechniques internationales, leur carrousel de sentiments n'a vraiment pas été à la hauteur de mes attentes.

Le spectacle a eu lieu dans des conditions météorologiques similaires au feu de l'Australie, mais le vent du nord était cette fois beaucoup plus fort. Contrairement au feu d'il y a deux semaines, où les morceaux de papier provenant des fusées étaient complètement éteints, le vent fort a cette fois dirigé des tisons encore incandescents vers la foule en plus des débris habituels. Lors des séquences qui comportaient un grand nombre de pièces pyrotechniques, mon attention était donc portée non pas vers le spectacle, mais vers les résidus encore enflammés qui s'abattaient sur nous. J'ai par ailleurs eu un peu peur pour ma personne quand des girandolas enflammées ont passé en trombe au-dessus de nos têtes; il s'en fallait de peu pour qu'elles perdent rapidement de l'altitude et touchent le sol au beau milieu des gradins...

Ce n'est pas la faute des argentins si la météo était si peu clémente; en revanche, ce sont bien eux qui ont opté pour des tableaux si répétitifs et si inégaux dans le remplissage de l'espace. Bon nombre de fois, le ciel n'était pas rempli complètement, loin de là, voire complètement vide dans le cas d'une séquence d'environ 30 secondes sans aucun lancement, qui semblait causée par un problème technique. Dans le cas de cette séquence, deux «palms» solitaires ont été lancés pour tenter de rattraper le coup. Heureusement, le spectacle a repris son cours normal quelques secondes plus tard.

Malgré une sélection de pièces pyrotechniques aux couleurs et aux motifs variés, l'aspect artistique de la prestation laissait à désirer et me rappelait les spectacles de clôture de Panzera S.A.S. pour le caractère explosif (sans jeu de mots) de la finale. J'en regrettais presque la douce conclusion du feu de l'Angleterre, dont l'aspect artistique avait été bien plus développé.

Le concepteur du spectacle, Gaston Gallo, avait promis que les feux «danseraient» au rythme de la bande sonore, qui représentait les différents types de tango (une spécialité argentine). Mis à part une bonne synchronisation entre la musique et certains feux au sol, qui rappelaient un peu des pas de danse, je crois que ce concept, pourtant prometteur, aurait pu être plus développé.

Même si la performance en direct d'une chanteuse sur une chanson de Gilles Vigneault semblait tout aussi prometteur à première vue, il est dommage que la perspective visuelle ait nui à cette performance. En effet, la scène flottante sur laquelle elle se trouvait paraissait liliputienne à côté des gigantesques explosions en arrière-plan et mes yeux avaient de la difficulté à rester concentrés sur elle. Il faut par contre reconnaître que sa performance était très bonne.

En conclusion, le feu de l'Argentine aurait été excellent s'il avait été présenté ailleurs qu'à l'International des Feux Loto-Québec. En raison du calibre élevé de cette compétition, ce feu n'avait pas l'air d'être à sa place et contrastait trop avec les excellentes prestations des dernières semaines. Les tableaux auraient vraiment eu avantage à être moins répétitifs...

Respect des critères de la compétition

Critères d'évaluation (source : site officiel)
Pièces pyrotechniques 8 / 10
Synchronisation 7 / 10
Bande sonore 7 / 10
Conception technique 6 / 10
Conception pyromusicale 7 / 10
Total 35 / 50

Album photo

Le carrousel de sentiments


© Simon Turcotte-Langevin, 2017

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca