Aller à

Logique Floue

27 juin 2009 - Feu de l'Angleterre

International des feux Loto-Québec, saison 2009

Feu présenté par la firme Pains Fireworks sous le thème Mars et Vénus (d'après le livre Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus).

Bande sonore (source : site officiel)

  1. Adam & Eve (Paul Anka)
  2. Man! I Feel Like a Woman! (Shania Twain)
  3. Woman (Neneh Cherry)
  4. My skin (Nathalie Merchant)
  5. Rain on your parade (Duffy)
  6. If I Were a Boy (Beyoncé)
  7. It's a Man's World (James Brown)
  8. I am a Man (Pulp)
  9. Mannish Boy (Muddy Waters)
  10. It Takes Two (Marvin Gaye and Kim Weston)
  11. Paradise by the Dashboard Light (Meat Loaf)
  12. My Immortal (Evanescence)

Mon évaluation du feu

Contrairement aux autres prestations de cette année, le compte à rebours de l'annonceur Michel Lacroix n'était même pas terminé que la première fusée filait vers le ciel pour remplir le ciel précisément au début du spectacle. Pains Fireworks, vainqueurs du Jupiter d'or en 2007, venait de débuter en trombe sa prestation pyromusicale, intitulée Mars et Vénus.

Le spectacle, divisé précisément en trois mouvements d'une durée de 10 minutes chacun, rendait d'abord hommage à la femme, puis à l'homme et finalement à leur union. Pour signifier clairement à qui on rendait hommage, deux structures représentant Vénus (♀) et Mars (♂) étaient illuminées à tour de rôle pendant les deux premiers segments, alors que chacun des symboles était illuminé pendant la dernière section; une belle trouvaille !

Grâce à une bande sonore relativement petite de 12 chansons (comparé aux 25 chansons du spectacle de l'Espagne la semaine dernière), chaque tableau a pu être développé à un bon rythme. La synchronisation était encore une fois excellente, même si le feu de l'Espagne était légèrement meilleur à ce chapitre.

Le respect du thème était aussi remarquable. Les artificiers ont privilégié l'utilisation de couleurs froides (bleu, violet, rose, blanc) et de pièces de petit calibre pour la partie Vénus, alors que la portion Mars a fait bon usage du rouge et des pièces des pièces de gros calibre.

Finalement, pour introduire le dernier segment, une rangée de symboles du yin et du yang se sont allumés et des fusées installées sur leur périmètre les ont fait entrer en rotation.

Alors que j'avais anticipé une finale plutôt rock-and-roll sur My Immortal, c'est plutôt sur la chanson Paradise by the Dashboard Light que se sont enchaînées les explosions. Les concepteurs de Pains Fireworks ont opté pour la version «acoustique» de My Immortal et ont donc opté pour une finale tout en douceur. J'ai quelques doutes sur cette approche «inversée».

Par ailleurs, il semblait y avoir un grand nombre de mortiers mal alignés, car plusieurs feux au sol étaient projetés pratiquement à l'horizontale et finissaient leur course dans le lac des Dauphins. À un certain moment, un feu de plus fort calibre s'est dirigé directement sur la structure du manège La Catapulte et a explosé en une multitude de fragments. Est-ce qu'il s'agissait d'une erreur de la part des artificiers ou est-ce qu'il s'agissait bien de l'alignement prévu ?

En conclusion, le feu de l'Angleterre, bien que réussi, m'a laissé un peu sur ma faim. J'estime que cette prestation était digne d'un Jupiter de bronze, sans plus.

Respect des critères de la compétition

Critères d'évaluation (source : site officiel)
Pièces pyrotechniques 8 / 10
Synchronisation 9 / 10
Bande sonore 9 / 10
Conception technique 9 / 10
Conception pyromusicale 9 / 10
Total 44 / 50

Album photo

Mars et Vénus


© Simon Turcotte-Langevin, 2018

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca