Aller à

Logique Floue

24 décembre 2010 - Alice au pays des merveilles

Le Groupe Fiatlux-Ampleman présentait Alice au pays des merveilles, le quatrième Feu sur glace Telus de l'édition 2011.

Comme je l'énonce dans ma politique d'évaluation des Feux sur glace, je vais modifier la nature de mes critiques habituelles et les transformer en reportage neutre pour cet événement afin d'éviter les conflits d'intérêt.

Alice au pays des merveilles a commencé en trombe avec la mise à feu d'un éventail de neuf comètes argentées et de dalhias assortis.

Par la suite, la séquence où Alice poursuit le lapin blanc dans la forêt a été représentée par 14 fontaines placées à des hauteurs différentes afin de représenter des arbres.

Forêt de fontaines

Par ailleurs, tout au long du spectacle, les mises à feu de pièces aériennes se faisaient selon des angles très importants vers le fleuve St-Laurent.

Il s'agissait d'une technique similaire à celle employée lors du feu de la Nuit blanche du 26 février 2011, où des groupes de trois kamuros pourvus de comètes dorées étaient mis à feu avec des angles très importants afin de remplir complètement le ciel au moment de leur explosion.

Pendant la dernière minute du spectacle, la pièce montée en forme de champignon s'est illuminée. Cependant, alors qu'Eric Cardinal avait indiqué que le sommet serait composé de lances rouges et violettes, les lances clignotantes argentées du contour se sont avérées si lumineuses que je n'ai pu les voir.

Avant que la pièce montée ne s'éteigne, le bombardement final de kamuros a permis de conclure le spectacle dans un déferlement d'explosions.

Par la suite, un éventail de marrons d'air a permis de conclure formellement ce quatrième Feu sur glace.

Vous en voulez plus ?

© Simon Turcotte-Langevin, 2014

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca