Aller à

Logique Floue

4 décembre 2010 - Tempête - La critique

La Société du Vieux-Port de Montréal a choisi Feux d'artifice Orion pour inaugurer l'édition 2010 des Feux sur Glace Telus. Cette firme, qui en était à sa première participation à cet événement, présentait le spectacle Tempête, qui s'est finalement avéré une excellente façon de débuter la saison !

Trame sonore

  1. Trans-Siberian Orchestra - Night Castle - The Mountain Acheter sur iTunes
  2. Tomoyasu Hotei - Kill Bill Vol. 1 Original Soundtrack - Battle Without Honor or Humanity Acheter sur iTunes
  3. Geoff Zanelli, Hans Zimmer & Blake Neely - The Pacific - Honor Acheter sur iTunes
  4. Randy Edelman - Dragonheart Original Soundtrack - To the Stars
  5. John Powell - Ice Age The Meltdown Original Soundtrack - CPR Acheter sur iTunes
  6. John Powell - Ice Age The Meltdown Original Soundtrack - Mini-Sloths Sing-a-Long Acheter sur iTunes
  7. John Powell - Ice Age The Meltdown Original Soundtrack - The Meltdown Acheter sur iTunes
  8. Trevor Rabin - Armageddon The Album - Theme from Armageddon Acheter sur iTunes
  9. Hans Zimmer - Sherlock Holmes Original Soundtrack - Discombobulate Acheter sur iTunes
  10. E.S. Posthumus - Makara - Unstoppable Acheter sur iTunes

Source : Patrick Chandonnet, concepteur du spectacle

Évaluation du spectacle

Pivoine à coeur de palmier («Palm Core») et gâteau de type feuilles mortes

En entrevue, le concepteur Patrick Chandonnet se demandait ce que les «réguliers» du forum Montreal Fireworks, dont je fais partie, allaient bien pouvoir dire à propos de son spectacle. En effet, il s'agissait de sa première présence sur les Quais du Vieux-Port et il était un peu craintif de s'exposer ainsi à la critique dans le cadre d'un pareil événement d'envergure, où les meilleures firmes québécoises viennent en mettre plein la vue au public. Heureusement, son spectacle était en mon sens fort réussi; en rétrospective, Patrick Chandonnet n'avait rien à craindre des critiques défavorables !

Alors que les autres firmes qui participent aux Feux sur glace Telus préparent généralement un spectacle d'une quinzaine de minutes, Tempête en durait 19. Lors de la visite des rampes de lancement, je craignais que le nombre de pièces utilisés soit insuffisant pour remplir le ciel pendant toute la durée du spectacle. D'ailleurs, le premier segment a failli me donner raison, car les tirs se faisaient relativement rares. Cependant, Patrick Chandonnet avait bien planifié son feu, car le rythme a changé dès le deuxième tableau et s'est avéré soutenu jusqu'à la toute fin.

D'ailleurs, le spectacle comportait bon nombre de farfalles, de go-getters, de crossettes et d'autres effets du même acabit, ce qui contribuait à renforcer la thématique en remplissant le ciel de mouvement.

De plus, comme certaines pièces provenaient de Royal Pyrotechnie, il était de bon ton que le concepteur opte pour la désormais célèbre «Philosophie Royal Pyrotechnie» (™), qui consiste à éviter la répétition des mêmes types d'effets dans différents segments du spectacle. Je n'ai pas remarqué de répétition dérangeante d'un type d'effet particulier, mais il y avait peut-être un peu trop d'éventails de chandelles romaines par moments. Cependant, c'est un défaut bien mineur vu la durée du spectacle.

En somme, Tempête était très divertissant, très peu répétitif et une excellente façon de débuter l'édition 2010 des Feux sur glace Telus. Félicitations à Patrick Chandonnet et à toute son équipe !

La semaine prochaine, Royal Pyrotechnie illuminera le ciel de Montréal avec Lumière polaire.

Mon appréciation

Vous en voulez plus ?

© Simon Turcotte-Langevin, 2017

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca