Aller à

Logique Floue

Feu du 19 décembre 2009

Feux sur glace Telus, édition 2009

Troisième spectacle de l'édition 2009 des Feux sur glace Telus présenté par la firme Royal Pyrotechnie. Il s'agit aussi de mon premier spectacle en tant qu'aide-artificier, donc ne vous surprenez pas de mon manque d'objectivité !

Mon expérience sur les rampes de lancement

Une pièce aérienne typique hors de son mortier (diamètre de 10"; les bombes utilisées aux Feux sur Glace ne dépassent pas 6")

Comme j'avais suivi le cours Sensibilisation à la sécurité et au droit pour les pièces pyrotechniques à grand déploiement en octobre dernier, je cherchais la première occasion de mettre mes nouvelles connaissances sur la pyrotechnie à l'épreuve sur de véritables rampes de lancement.

Après avoir vu la firme Royal Pyrotechnie rafler le Jupiter d'or d'une si belle façon à l'International des Feux Loto-Québec avec leur spectacle Voilà et avoir un si grand souci de la qualité au Grand Feu Bleu, je savais d'ores et déjà avec qui je voulais effectuer mes premiers feux. Cependant, j'avais entendu dire qu'ils ne choisissaient pas n'importe qui. Qu'avais-je à perdre à les appeler de toute façon ?

Le 19 décembre, à neuf heures du matin, je me suis donc présenté sur le Quai Jacques-Cartier en ayant encore peine à croire que l'équipe de Royal avait accepté que je me joigne à eux le temps d'un spectacle quelques semaines auparavant. J'étais un peu nerveux à l'idée de côtoyer d'aussi près des bombes d'un calibre maximal de 6 pouces (152.4 mm), mais il faut bien commencer à les manipuler un jour !

Pendant les quelques 7 heures de montage, j'ai donc placé des bombes dans leurs mortiers, inséré des allumettes électriques dans leurs mèches (une opération délicate) et relié ces mêmes allumettes électriques («squibs» dans le jargon du métier) aux modules de mise à feu. Grâce aux judicieux conseils des artificiers de l'équipe, il semble que j'ai bien travaillé, car toutes les pièces que j'avais préparées sous leur supervision ont été lancées avec succès.

Après la fête vient le nettoyage. Les gens du public ne se doutent pas de la quantité incroyable de débris qui jonchent le sol après le spectacle : des bouts de mèche rapide et des chaînes de délais pyrotechniques consumés, des centaines de petits tubes en carton lancés en l'air par les «cakes», des morceaux de papier... Nul besoin de dire que Royal Pyrotechnie aurait une bien mauvaise image auprès de ses clients si tous ces débris était laissés sur place après le départ des artificiers. Il faut donc se pencher encore et encore pour les ramasser.

Malgré les courbatures, je recommencerais volontiers ! Il y a quelque chose de plaisant à voir le spectacle auquel on a contribué remplir le ciel de couleurs et de motifs sous nos yeux ! Un gros merci à l'équipe de Royal !

Évaluation du spectacle

Luminescence : The Crossette Strikes Back (Luminescence : La crossette contre-attaque)

Il est difficile de rester objectif quand on travaille sur le spectacle qu'on doit évaluer. Cependant, il faut admettre encore une fois que Yanick Roy sait comment plaire à son public. Son spectacle Luminescence était le frère spirituel de Voilà, allant même jusqu'à récupérer une partie de sa trame sonore Jupiterisée, en l'occurence Sound Effect Pyro, de Serge Péloquin, et The Courtship, de James Newton Howard.

De la répétition ? Mis à part la part importante accordée aux crossettes, les tableaux étaient très variés. J'imagine que la qualité des produits chinois «Dancing Fireworks» a quelque chose à y voir; les gâteaux («cakes») et les pièces aériennes étaient littéralement hallucinants. Il y avait des pièces aux motifs jamais vus, comme un demi-cercle à trois couleurs.

J'ai un seul reproche mineur à faire au spectacle : un des gâteaux a continué à projeter des étoiles bien après la fin de la dernière chanson au programme. Sinon, il n'y a absolument rien à redire. Alors que «Voilà» était une recette gagnante, «Luminescence» en était une variation apprêtée avec quelques ingrédients supplémentaires pour rehausser la sauce.

La semaine prochaine, FAE Pyrotechnie clôt les Feux sur Glace Telus. Je vais devoir prendre mon mal pyrotechnique en patience jusqu'à ce que l'International des Feux recommence !

Album photo

Spectacle de Royal Pyrotechnie (Luminescence)


© Simon Turcotte-Langevin, 2018

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca