Aller à

Logique Floue

Le fan numéro 1 de Logique Floue (à titre posthume)

L’an dernier, à pareille date, le fan numéro 1 de Logique Floue – et même de Sim’s Music quelques années auparavant – s’éteignait à 80 ans des suites du cancer.

Le titre honorifique de premier fan numéro 1 revient donc de façon posthume à Marcel Turcotte. <Applaudissement solonnel>


Le fan No. 1 de Logique Floue !

Bien entendu, comme c’était mon grand-père, il manquait peut-être sans doute un peu d’objectivité quand il me disait combien il aimait lire mes articles, mais il était assez honnête malgré notre lien de parenté pour affirmer le plus sérieusement du monde que je ferais peut-être mieux de faire chanter mes compositions par quelqu’un ayant une meilleure voix que la mienne !

Il me saluait en disant Salut, l’jeune !, je répliquais invariablement Salut l’vieux ! (bien que j’estime qu’il ne paraissait pas son âge).

Il finissait toujours par avoir des problèmes informatiques qui devaient impérativement être résolus à grands coups de formatage, de réinstallation complète de tous les logiciels et de récupération en catastrophe de tous ses documents. Lorsqu’il habitait à une dizaine de kilomètres de chez moi, passe encore, mais il fallait à une certaine époque que je fasse une heure de route pour me rendre chez lui.

Pourtant, il ne me serais jamais venu à l’idée de le laisser se débrouiller; c’est quand même à lui que je dois ma profession, car il a entamé la longue suite d’événements qui devait m’y conduire en me faisant jouer sur son nouveau Nintendo original, d’où mon intérêt précoce pour la technologie.

C’est aussi lui qui m’a fait découvrir le Mini-Putt à la grande époque de Carl Carmoni – malgré nos nombreuses parties sur le même terrain que le champion en titre, nous ne sommes jamais parvenu à approcher un tant soit peu de ses plus mauvais scores en carrière.

Je me souviens d’avoir développé une technique personnelle pour réaliser des trous d’un coup systématiques sur le trou numéro 10 du Maxi-Putt du terrain de Fabreville. Voyez-vous, le parcours était situé en bas d’un passage incliné en béton à l’usage des joueurs, et j’avais découvert que je pouvais frapper ma balle du haut de ce monticule, soit complètement en dehors du terrain, et que la grande vitesse qu’elle avait acquise au moment de franchir le tertre de départ la propulsait tout droit dans le trou, sans égard aux obstacles et aux bosses qui se trouvaient sur son chemin.

Peu orthodoxe ? Bien sûr. Cependant, le souvenir que j’en ai a survécu (et continuera de survivre) à la fermeture et à la démolition subséquente du terrain et à la mort de mon coéquipier de Mini-Putt.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, j’ai donc décidé de rédiger un petit hommage posthume à l’authentique Fan Numéro 1 de Logique Floue.

Salut, l’vieux !

Commentaires

  • Benoit Turcotte dit :

    Super posthume pour mon père. De belles anecdotes et on voit clairement tout l’amour que tu avais pour lui. Je suis sur que son amour envers toi était sans bornes et grâce à toi, il a vécu de très beaux moments avec son ‘premier’ ptit fils préféré. Il sera toujours la pour toi, même de là où il est.

    Merci de nous partiger ces beaux moments.

    Benoit

Les commentaires sont fermés.

© Simon Turcotte-Langevin, 2014

Licence CC BY-NC

Abonnez-vous à mon flux RSS pour ne rien manquer !

Les derniers ajouts

Question ? Commentaire ? Quoi que ce soit d'autre ?

Contactez-moi !

simon@logiquefloue.ca